02 Sep 2019

 La  Côte d’Ivoire a rendu un dernier hommage à DJ Arafat. La star internationale du coupé-décalé a obtenu des funérailles nationales d’une envergure inédite pour un artiste.

Voir La biographie de Dj Arafat

 Le chanteur ivoirien, décédé le 12 août dernier dans un accident de la route à 33 ans, a été enterré dans la matinée  de ce samedi 31 août. L'enterrement a eu lieu après une cérémonie exceptionnelle au cours de laquelle l'artiste a été décoré à titre posthume à l'ordre du mérite national.En effet un concert géant ponctué de témoignages et d’allocutions a débuté vendredi dès 10 h, et s'est poursuivi samedi au stade Houphouët Boigny à Abidjan. Les 35 000 places de l'enceinte sportive n'ont pas suffi à contenir l’influence dont jouissait l’artiste auprès de la jeunesse ivoirienne.Des écrans ont donc été installés aux abords du stade pour diffuser la cérémonie en direct ainsi que sur la chaîne nationale ivoirienne (RTI) et des projections grands publiques dans certaines communes de la capitale ivoirienne.

Cette cérémonie  a été embellit par la présence et la prestation de  nombreuses stars du monde artistique dont  Koffi Olomidé,  Fally Ipupa, Naza, Dadju, Davido, J. Martins, Sidiki Diabaté et tous les artistes ivoiriens. Pendant sa prestation la Star Malienne, Sidiki Diabaté a offert son Disque de Platine à Arafat Dj : «  Mon frère voulait un disque d’or pour son prochain album, il l’aura. Mais avant la sortie de son prochain album par son label, moi je lui offre mon disque de platine. » D’après son Staff, Arafat Dj a laissé plus d’une centaine d’œuvres prêtes à être exploitées.

 Des pleurs, des larmes, des cris… en une fraction de seconde, l’ambiance festive qui régnait au stade Félix Houphouët-Boigny depuis vendredi a laissé la place à la tristesse à l’arrivée du corps de DJ Arafat. 

La dépouille du « Daïshikan » a été présentée dans son cercueil, au centre de la pelouse du stade. Tour à tour ont défilé la famille et les proches, les stars africaines Davido, Didier Drogba, Fally Ipupa, pour un dernier adieu à leur ami décédé. Tristesse aussi sur la pelouse et dans les tribunes où les fans de l’icône ivoirienne restent inconsolables.

Impeccable dans son organisation, la cérémonie de levée du corps n’a malheureusement pas suffit à ceux qui vouent un véritable culte à l’artiste et qui refusent de croire à sa mort. En effet à l’issue de l’enterrement de la dépouille au cimetière de Williamsville, des dizaines de jeunes ont ouvert le cercueil de DJ Arafat pour s’assurer de son décès. C’était juste après que n’éclatent des échauffourées entre la police et les fans, furieux de ne pouvoir assister à la mise en terre de leur idole, réservée à la famille.

Houon Ange Didier laisse derrière lui cinq (5) enfants, une mère, une femme et de frères et soeurs inconsolables....